Le village laotien

Le projet artistique du "village laotien" qui a vu le jour dans le cadre de l'Académie n'annonce avec ce nom ni un programme ni une reconstitution mais entend mettre en avant l'inconnu, et exprimer ce qui ne s'accorde pas. Si malgré tout il y avait un rapport dans le contenu avec ce nom l'évocation de ce nom ceci n'a pas été sans être voulu par son auteur et les artistes qui y ont participé jusqu'à présent n'en ont pas été désagréablement surprits. Ce projet a débuté à taton en 1998 et a été depuis continuellement poursuivit. Dans l'esprit du village, le terme village recouvre la volonté de faire de cet endroit un espace de rencontre de travail en commun et de convivialité provisoire. Un aspect qui recouvre aussi la réalité de l'Académie. La construction de baraque, d'objets qui montrent dans leur concentration une sorte de communauté villageoise.

baraque

Un village contrairement à la ville est à l'origine dans sa structure rarement planifié mais plutot il pousse et s'agrandit. Ici se crée une image d'un village , une oeuvre artistique en élaboration. Une performance avec de nombreux réalisations concrètes : il y a des maisons, des baraques, des chalets, un jardin, un paysage. Et pourtant dans ces réalisations concrètes il s'agit avant tout d'une oeuvre immaterielle: d'expérience, d'expérimentaton et de communication.

Les baraques, les plantations, l'aménagement du paysage dans le village situé dans la vallée dans un méandre de la rivière Baysolle ne sont pas dans leur présence objective à identifier comme de l'art, au contraire il reste évident qu'il ne s'agit pas ici d'art. Après cette négation on peut l'interpreter comme étant de l'art.

Le village laotien

Le village laotien a rassemblé des gens d'horizonts artistiques différents sous un même toit en quelque sorte. Depuis son démarrage il existe maintenant plus de 9 objets sur lesquels au fil du temps plus de 30 personnes ont travaillés et travaillent encore. Dans cet espace toujours nouveau d'entre les objets comme dans cette réflexion "entre l'art et la vie" se situe un moment fondamental de la recherche artistique, un travail esthétique au service de la pensée illimitée.